Illusion & macadam - Musica mundana - Félicie d'Estienne d'Orves Installation dans le cadre du 1% artistique 2020Musica mundana

Une œuvre implantée dans le centre de documentation du Collège Longchamp, réalisée dans le cadre de la rénovation du bâtiment dirigé par l’Atelier d’Architecture Bruno Miranda.

 

 

Musica mundana, Félicie d’Estienne d’Orves 

 

 

L’installation « musica mundana » se compose de deux sculptures circulaires placées en regard sur les murs de l’ancienne chapelle devenue depuis le centre de documentation du collège Longchamp. Les deux anneaux, de taille identique (environ 6m de diamètre) sont chacun associés à un astre : Vénus et Mars.

Un trait lumineux parcourt les deux cercles dans le sens des aiguilles d’une montre. Chaque rotation complète de ce trait correspond au temps de déplacement de la lumière depuis Vénus (2 à 15 min) et Mars (3 à 22 min) jusqu’à la Terre. À la façon d’un métronome et selon le même principe, un trait lumineux traverse les deux sculptures toutes les heures, celui-ci est associé à la Lune, l’astre le plus proche de la Terre et le plus signifiant pour rythmer le quotidien des usagers du collège. Le tracé de la Lune est le plus persistant, il s’estompe lentement
en « queue de comète ».

Par leur aspect et leur disposition dans l’espace, les sculptures accompagnent la juxtaposition des styles architecturaux passés et actuels. Les deux anneaux semblent traverser la mezzanine : leurs courbes accompagnent les voûtes de l’ancienne chapelle et la dynamique des cercles entraîne la nouvelle mezzanine dans un ensemble harmonieux. L’aspect des sculptures (lumière et traitement du métal) s’accorde avec élégance aux aménagements modernes : garde-corps, suspensions lumineuses, etc.

 

Biographie de Félicie d’Estienne d’Orves