Illusion & macadam - Stéphane MarinStéphane Marin

 À la frontière entre l'écoute du paysage et la composition « in situ », dans la porosité proposée par une œuvre qui se frotte au réel, acteur du développement de l’art sonore en espaces libres, compositeur de pièces électroacoustiques multiphoniques pour le spectacle vivant en espace public, Stéphane Marin s’investit depuis 2003 dans des aventures artistiques in situ qui partent à la rencontre d'espaces atypiques non dédiés à la représentation, pour y inviter les publics les plus variés.

 

Évoluant de collaborations protéiformes en projets solos, partagés dans l’Hexagone puis représentés à l’International (Singapour, Medellìn, Mexico, Suwon, Beyrouth, Poznan, Grätz, Valladolid, Kilfinane, Manchester, Bruxelles, Saarbrüken...), Stéphane Marin créé en 2008 « Espaces Sonores » : une compagnie dédiée à la création sonore contextuelle et aux arts de l'écoute.

Son désir d’espaces et sa pratique du sonore, le poussent aussi bien à imaginer des dispositifs et des expériences qui prennent la forme de parcours ou de siestes sonores, de marches d’écoutes « à oreilles nues » ou « augmentées », de yoga des oreilles, ou bien encore, d’installations sonores performatives.

Depuis 2013, il développe une pratique singulière d’auscultation des territoires par le biais du field recording, de la phoNographie et de leur re_compositions. À l’heure présumée de l’Anthropocène, plutôt que de partir capter une Nature Désanthropisée, Sauvage (voire Paradisiaque...), il travaille plutôt à explorer les frontières entre ces deux mondes. Ici, il s’appuie sur les zones de frictions, de rencontres, qui existent entre eux pour composer des pièces où la nature désacralisée accueille la présence de l’homme, non comme un attentat (ou un viol), mais comme une co-existence, la possibilité d'une écoute réciproque. Il déploie à cet effet une poétique de la banalité (contre une politique de l’extraordinaire) aussi bien ancrée dans les espaces de nos quotidiens, qu’aux limites de l’ailleurs.

Stéphane Marin produit depuis 2014 des créations radiophoniques pour France Culture (La nuit infuse ; Un Promeneur écoutant) Arte Radio (Mingalabar !), ou RFI (Écoutez (Bastia / Öland / Kandy / Galle / Rangoun...), Framework Radio, ou bien encore des albums sur les labels Unfathomless (Serendib rythms), Galaverna (Matins d’Ariège), sans oublié ses innombrables collaborations disséminées au fil du net (Cities and Memory, Acoustic Cameras, WebSyn Radio...).